La Navigation Photo

Une visite de musée peut être un parcours séquentiel et cohérent, plutôt qu’une promenade aléatoire. Les objets exposés et les enregistrements audio peuvent être regroupés selon un certain thème et l’utilisateur est guidé le long de son parcours.

Ce parcours peut être réalisé comme un plan, sur lequel sont marqués les objets exposés ou les enregistrements audio à écouter.

PN_01

Cependant, selon notre expérience, nous avons pu remarquer que les visiteurs trouvent souvent difficile et gênant le fait de devoir vérifier le plan à chaque point du parcours. La Navigation photo est un moyen beaucoup plus facile de guider les visiteurs à travers le musée.

Alors, la Navigation Photo, qu’est-ce que c’est ?

Alors, la Navigation Photo, qu’est-ce que c’est ?
La Navigation Photo est l’ensemble des astuces pour les visiteurs. Ces astuces sont présentées sous forme de photos prises de l’intérieur du musée avec des indices de direction (généralement des flèches).
On peut également utiliser le format texte ou audio.

A quoi cela ressemble dans l’audio guide mobile izi.TRAVEL ?

Jetons un œil à un exemple. Les deux premières images guident l’utilisateur vers un objet exposé, tandis que la troisième indique le chemin vers la pièce suivante.

PN_02

Ce qu’il faut retenir

Il y a quelques notions à garder l’esprit lorsque l’on met en place la navigation photo.

La prise de vue

Lors de la prise de vue à l’intérieur du musée assurez-vous que vous avez choisi le meilleur point de vue pour la prise de votre photo. Évidemment, le plus facile serait de prendre la photo depuis le point où se trouve l’objet exposé vers le point de l’objet où le visiteur doit être guidé, afin que la photo ressemble exactement à ce que le visiteur verra en réalité.

PN_03_1

Cependant, dans certains cas une telle prise de vue est impossible. Prenez alors la photo sous un autre angle, mais il vaut mieux que les deux objets exposés soient visibles sur la même photo.

PN_03

Les flèches

Lorsque vous dessinez une flèche, faites attention à son positionnement. La flèche doit indiquer exactement de quel point et vers quel autre elle dirige le visiteur. C’est pourquoi un point désigné par un point épais au début de la flèche signifiera le point d’arrêt. L’absence de ce point épais indiquera qu’il faut continuer de marcher.

PN_04

PN_06

Souvent il est préférable de dessiner la flèche en direction d’un objet précis sur le mur ou ailleurs, et non pas vers un point du sol lui faisant face.

PN_05

Pour bien dessiner des flèches, le mieux est de les positionner le long du plancher par terre. De cette façon il serai plus facile pour les visiteurs d’associer leur parcours aux flèches.

Environnement

Naturellement, il est préférable de prendre les photos lorsqu’il n’y a personne dans le musée, sur le site ou dans l’espace d’exposition. Cela vous permettra de choisir l’angle voulu et de réaliser les photos dans les meilleures conditions.

Questions logistiques

Évitez d’avoir trop de photos de navigation à la suite. Vos visiteurs auront du mal à se repérer et risquent d’être perdus.

PN_07

Cependant, dans certains cas cela ne peut pas être évité. Par exemple, au début d’une visite.
Dans ce cas, pour simplifier il est préférable d’utiliser un plan de l’étage et de ne dessiner qu’une seule flèche. Cela permettra de réduire les photos inutiles et de garder la visite toujours agréable et claire.

PN_08

Il existe une multitude d’applications graphiques ou vectorielles qui permettent de dessiner des flèches. Vous pouvez utiliser PowerPoint, Keynote, Word, Pages, GoogleDocs etc. Choisissez celle qui vous convient le mieux !